L’Épée

L’arme

Comme le fleuret, l’épée est une arme d’estoc, c.-à-d. que la touche est portée exclusivement avec la pointe.

L’épée a été développée au 19e siècle pour l’usage dans l’entraînement et dans les compétitions. Dans les premières compétitions, les escrimeurs ont utilisé des épées de duel émoussées et ont essayé de poser une seule touche sur n’importe quelle partie du corps de l’opposant, sans respect pour les conventions de restrictions de la surface valable et du droit de passage à l’attaque. Le nombre de touches requises pour gagner un match a été élevé à trois en 1932, puis à cinq en 1955, mais les autres règles sont restées pour la plupart les mêmes.

Mesures d'une épée Coupe d'une épée

 

Poids maximal 770 g 27.16 oz Surface valable è l'épée
Longueur totale maximale 110 cm ft 7 in
Longueur maximale de la lame 90 cm 2 ft 11.5 in
Diamètre de la coquille 13 cm 5.1 in

Poignée Française   Poignée orthopédique

La lame est assez rigide, de section triangulaire. La coquille est circulaire, en forme de bol, semblable à celle du fleuret mais légèrement plus grande (pour éviter d’être touché à la main).

Il existe la poignée orthopédique qui permet de tenir l’arme plus fermement et la poignée droite, qui présente l’avantage qu’on peut la tenir au bout en gagnant ainsi une dizaine de centimètres d’envergure.

La pression sur la pointe pour allumer la lampe qui marque la touche est de 750 g pour l’épée.

 

Les règles

La surface valable à l’épée, ce sont toutes les parties du corps, de la tête (du masque) au bout des orteils en passant par les bras, le tronc et les jambes.

Les règles de l’épée sont bien différentes de celles du fleuret. Il s’agit d’une arme non conventionnelle. Celui qui touche le premier marque le point, qu’importe qu’il ait attaqué ou non. Les tireurs ne sont pas obligés de parer les attaques, mais l’essentiel est de toucher en évitant d’être touché auparavant. Si deux épéistes touchent en même temps, la touche est déclarée “double”, et chacun marque un point. Il faut cependant que les deux touches s’effectuent dans un intervalle de temps de 1/25e de seconde.
Apprendre plus sur les assauts

 

L’histoire

L’escrime à l’épée est un évènement
international et fait part des jeux olympiques. Il est aussi inclus dans des compétitions de pentathlon moderne (ou militaire). L’épée a été introduite aux jeux olympiques pour hommes individuels en 1900, l’épée hommes en équipe a commencé en 1908. En 1996, les jeux olympiques ont vu l’introduction de l’épée féminine individuel et en équipe.